A quoi sert de surveiller les données publiques de vos concurrents ?

site-stats-concept-illustration_114360-1434

Le fait de surveiller les données publiques des concurrents représente un enjeu stratégique majeur pour la croissance de l’entreprise. En effet, la veille concurrentielle aide l’enseigne à contrôler les mouvements des concurrents et à constituer une idée sur la situation du marché.

Dans ce contexte, les données publiques se présentent comme des outils performants qui renseignent l’entreprise sur les méthodes d’acquisition des clients par ses concurrents. De ce fait, elles l’aident à définir une stratégie efficace pour protéger ses parts et renforcer son expansion sur le marché.

Dans cet article, nous expliquons pourquoi il est important de surveiller les données publiques des concurrents et la démarche à suivre à cet effet.

Les données publiques : les outils incontournables pour surveiller vos concurrents

Les données publiques (ou Open Data : données ouvertes) désignent les données issues du secteur public. Elles sont collectées et publiées par les organismes publics sur leurs portails web. Elles sont accessibles librement et gratuitement au grand public, en vue de les réutiliser pour diverses fins : usage commercial ou privé, veille concurrentielle, prospection commerciale, etc.

La libre circulation de ces données est réglementée par un cadre juridique qui autorise leur utilisation sous une licence adaptée à l’objectif de l’usage. Cela assure la transparence de l’opération et l’intégrité de données.

Voici des exemples de données publiques : raison sociale, code NAF, capital, chiffre d’affaires, nombre d’employés. Ainsi que les documents annexes, tels que l’extrait d’immatriculation et l’avis de la situation SIRENE.

Dans une perspective de veille commerciale, les données ouvertes permettent de : 

–      Faciliter l’accès à des informations officielles, légales et fiables.

–      Gagner en efficacité grâce à l’accès en temps réel à une masse de métadonnées utiles pour analyser la concurrence.

–      Évaluer les performances économiques et financières des concurrents.

–      Profiter de données fraîches et crédibles qui garantissent la bonne conduite de la veille concurrentielle. Ces données sont mises à jour constamment, ce qui permet de surveiller en permanence ses concurrents.

Le contrôle continu de l’activité des concurrents permet d’anticiper les éventuelles menaces qui peuvent nuire à la performance de l’entreprise. De plus, cela lui éclaire sur les failles de ses compétiteurs, qu’elle doit les capter et les transformer en sa faveur.

Également, cette surveillance aide à identifier les points de forces des concurrents pour en tirer profit et présenter une offre plus intéressante que ces derniers.

Pourquoi faut-il surveiller les données publiques de vos concurrents ?

Pourquoi faut-il surveiller les données publiques de vos concurrents

La veille concurrentielle consiste à surveiller constamment les pratiques entreprises par les concurrents (directs, indirects ou potentiels) pour renforcer la présence de l’entreprise sur le marché. Cela concerne notamment :

–      Leurs méthodes de prospection.

–      Leurs stratégies de communication et marketing.

–      Leurs techniques publicitaires et commerciales.

–      Leurs données publiques : financières et économiques.

Dans le but d’effectuer une veille efficace, il est indispensable de disposer de toutes les données requises. A cet effet, les données publiques représentent des facteurs déterminants pour mieux connaître son écosystème concurrentiel.

L’utilisation des données publiques dans le cadre d’une veille stratégique permet à l’entreprise de :

–      Évaluer le positionnement de l’entreprise par rapport à ses concurrents.

–      Définir un plan d’action solide qui permet de prendre des décisions marketing stratégiques.

–       Déceler les opportunités du marché et détecter les nouveaux besoins des consommateurs, dans l’intention d’être parmi les premiers qui offrent la solution adéquate à ces soucis.

–      Renforcer la compétitivité et la créativité de l’entreprise ainsi qu’optimiser sa proposition de valeur. Quand la marque parvient à décrypter les codes de réussite d’une stratégie marketing concurrente, elle peut s’y aligner ou la développer. Ce faisant, elle peut l’exploiter pour apporter un avantage concurrentiel à sa population cible.

–      Maîtriser l’impact de l’arrivée d’un nouveau concurrent sur le marché.

–      S’adapter aux fluctuations et aux innovations majeures qui impactent le marché.

La veille concurrentielle représente un véritable outil de monitoring qui renferme l’ensemble d’outils et de techniques (à l’instar du benchmarking) nécessaires pour réaliser une analyse concurrentielle porteuse.

Le benchmarking

yes or no

Le benchmarking est une méthode d’observation ponctuelle des pratiques commerciales, managériales et marketing de la concurrence. Cet outil marketing consiste à comparer la performance de l’entreprise avec celle de ses compétiteurs.

Le benchmarking ne se concentre pas uniquement sur les données issues de l’analyse concurrentielle de l’environnement externe de l’entreprise, mais il peut intégrer également des données qui proviennent de l’intérieur de son organisme.

Le benchmark commercial a pour objectif de :

–      Inciter l’entreprise à s’auto-évaluer et s’auto-critiquer.

–      Identifier les compétiteurs les plus intéressants et s’inspirer de leurs stratégies brillantes de conquête de marché.

–      Comprendre le business model des concurrents qui leur permet de réaliser une bonne rentabilité.

Comment surveiller les données publiques de vos concurrents ?

Définir le contexte de la veille concurrentielle

veille concurrentielle

La démarche de la veille stratégique commence en amont par la définition du scope de l’analyse concurrentielle. Il s’agit de définir les pistes à surveiller comme : une filiale d’une société concurrente qui se développe à la vitesse de l’éclair, un nouveau concurrent arrivé sur le marché, etc.

Cette étape permet de constituer une vue plus claire sur les objectifs de la veille et les acteurs les plus intéressants à surveiller. De plus, elle contribue à classer les actions de veille par ordre de priorité, ce qui assure de mener une analyse plus puissante. 

Collecter les données utiles

collecte des données

Cette étape correspond à la phase de « sourcing », pendant laquelle l’entreprise recherche les différentes sources de données pour réaliser sa veille stratégique. Dans cet objectif, il faut récolter les données du secteur public pour cibler les concurrents les plus proches du secteur d’activités de l’entreprise.

Les banques de données publiques

La banque de données publiques offre un contenu structuré et fiable qui aide l’entreprise à apprendre des informations utiles sur ses concurrents. De plus, elle déploie des techniques innovantes, telles que le Web crawling et le data mining, pour collecter, agréger, traiter et stocker les informations issues de l’open data.

Pour une meilleure performance, ces plateformes se basent sur des algorithmes très développés pour explorer rapidement de nombreuses pages des portails Open Data. Par la suite, ces données sont analysées et catégorisées par des algorithmes hautement sophistiqués. Ces technologies permettent de créer des profils plus complets pour les entreprises en question.

La banque de données publiques permet aussi de faciliter la recherche de l’information dans son répertoire, en utilisant des technologies puissantes. Tel est le cas d’un moteur de recherche intelligent qui fournit rapidement la réponse la plus adaptée possible à la requête de recherche. Outre des filtres pratiques qui affinent la recherche et délivrent directement la donnée requise.   

En plus de ces avantages, cette source d’informations permet à l’entreprise de surveiller régulièrement le développement de l’activité des concurrents, afin d’être à l’affût de tout changement pouvant apporter de la valeur à l’entreprise.

Voici des exemples de banques de données publiques :

–      L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) : fournit des informations financières sur les entreprises cotées.

–      l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) : c’est une mine d’informations éminente qui fournit des statistiques sur les entreprises et la société Française.

–      Infogreffe : est créé par les greffiers des Tribunaux de commerce. Ce portail diffuse les informations légales des entreprises.

–      Controlemaboite : notre plateforme affiche les données financières et légales de plus de 8 millions d’entreprise en France.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent actuellement une opportunité à saisir pour réaliser une analyse concurrentielle holistique. Facebook, twitter, LinkedIn, …,  permettent d’identifier les acteurs les plus dominants dans le secteur et de suivre les innovations et les nouveaux besoins sur le marché.

Le fait de mener une veille concurrentielle sur les réseaux sociaux permet de réaliser des investigations plus rapides sur les données publiques des concurrents et de surveiller leur activité afin d’emprunter les pratiques les plus rentables.

Les données récoltées sur le terrain

Les données des compétiteurs peuvent être obtenues directement, en procédant comme suit :

–      Récolter les avis des clients sur les compétiteurs, à travers les entretiens téléphoniques et les questionnaires.

–    Côtoyer les concurrents lors des expositions, les foires et les salons professionnels.

–       Obtenir des données sur les concurrents directs en faisant recours à la Chambre de Commerce.

Analyser les données

Après la phase de collecte de données, l’entreprise peut se lancer dans ses analyses pour comprendre l’état de la concurrence dans son environnement. Cela l’aidera à prendre les bonnes décisions, au bon moment, pour booster sa performance concurrentielle.

Ce travail sollicite la collaboration de plusieurs compétences, comme les spécialistes en data, l’équipe marketing, l’équipe commerciale, etc.

Conclusion

La veille stratégique basée sur les données publiques dresse un état des lieux de la concurrence. Cette analyse dispose d’une grande importance pour optimiser les différentes stratégies de l’entreprise (prospection, acquisition, marketing, etc.) et renforcer sa puissance compétitive.

Toutefois, pour parvenir à réaliser une veille objective, il est indispensable de partir dès le début, sur de bonnes bases. Il faut collecter les données publiques requises à cet effet, notamment sur les portails Open Data. Ces plateformes assurent un libre accès à des bases de métadonnées fiables et légales à tout le public.

N’hésitez pas à explorer les données financières via notre plateforme !