La Justice embauche

Le ministère de la Justice recrute 850 surveillants pénitentiaires et propose pour la première fois un concours en Île-de-France.

Afin de répondre à des enjeux importants (missions nouvelles, ouverture d’établissements, réforme des peines…), l’administration pénitentiaire amplifie ses recrutements et ouvre un concours à affectation locale en Île-de-France.

• 850 postes sont à pourvoir sur le concours de surveillants de l’automne 2020. L’entrée à l’École d’administration pénitentiaire est prévue en août et septembre 2021 ;

• sur ces 850 postes, 500 postes sont ouverts au concours national et 350 postes le sont sur le concours à affectation locale, en Île-de-France.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 décembre. Conformément au calendrier initial, l’épreuve écrite d’admissibilité se déroulera le 13 janvier 2021 suivie, pour les admissibles, d’épreuves orales du 22 mars au 23 avril 2021. Pour en savoir plus et s’inscrire aux concours : https://lajusticerecrute.fr/devenezsurveillant.

Un concours national et un concours à affectation locale

Cette nouvelle session de recrutement propose deux modalités de concours :

• le concours national : il offre 500 postes à pourvoir dans toute la France et permet de choisir son établissement d’affectation à l’issue de la formation, en fonction du rang de classement.

• un concours à affectation locale sur le territoire d’Île-de-France : il offre 350 postes dans 9 établissements pénitentiaires de la région : centre pénitentiaire de Bois-d’Arcy, maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, centre pénitentiaire de Fresnes, centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, centre pénitentiaire de Nanterre, maison d’arrêt d’Osny, centre pénitentiaire de Paris-la-Santé, centre pénitentiaire du Sud francilien, maison d’arrêt de Villepinte.

Les candidats admis à ce concours devront s’engager à travailler dans un établissement de la région sélectionnée pendant 6 ans. En contrepartie, ils recevront une prime de fidélisation de 8 000 euros versée en 3 fois, dont 4 000 euros dès le premier mois d’affectation. Attention : ces concours ont lieu en même temps, un candidat ne peut donc s’inscrire qu’à un seul concours.