Erasmus des apprentis

À l’occasion des 35 ans du programme « Erasmus+ », les ministres européens veulent développer la mobilité européenne des jeunes en apprentissage.

Erasmus+ permet chaque année à des milliers d’étudiants européens de suivre leur formation dans un autre pays d’Europe. Depuis 1987, plus de 10 millions d’Européens ont pu effectuer un séjour de mobilité grâce à ce programme. Or, aujourd’hui, qu’ils soient en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, les apprentis ne représentent que 8 % des bénéficiaires du programme Erasmus+.
L’apprentissage est pourtant une voie d’excellence et un levier essentiel pour lutter contre le chômage des jeunes. En outre, une mobilité européenne offre l’opportunité de développer de nouvelles compétences et de nouveaux savoir-faire professionnels, en ouvrant les jeunes à une autre manière de faire et d’apprendre. Elle constitue ainsi un atout supplémentaire en faveur de leur insertion professionnelle : 86 % de celles et ceux qui ont bénéficié du programme Erasmus+ perçoivent une amélioration de leur employabilité à la suite de leur mobilité.
Pour renforcer la mobilité européenne des apprentis, les ministres ont acté de renforcer les partenariats entre États membres afin de consolider les réseaux européens et de faciliter le recours à la mobilité pour les apprentis.
Les réflexions ont également porté sur les dispositifs et les mesures permettant d’accompagner la mobilité dans les différents parcours de formation et d’apprentissage.
Enfin, les ministres ont échangé sur la manière de renforcer l’information sur les dispositifs proposés. Dans ce contexte, Élisabeth Borne a annoncé le lancement d’une page dédiée à l’Europe sur 1jeune1solution.gouv.fr, le site dédié à l’emploi des jeunes en France, pour offrir des opportunités de mobilité européenne aux jeunes Français, dans leur parcours de formation ou recherche d’emploi.

 

Pour consulter la page du site « 1 jeune, 1 solution » dédiée à l’Europe : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/europe